Films, Star Wars

Star Wars Episode I : la Menace Fantôme (1999)

Sortie : 13 octobre 1999
Réalisation: George Lucas
Scénario : George Lucas
Distribution : Liam Neeson, Ewan Mc Gregor, Natalie Portman, Iam McDiarmid, Anthony Daniels, Samuel L. Jackson
Musique originale : John Williams

En bref : Guerre des étoiles, Conflits politiques, Spiritualité, Midi-chloriens (seuls les vrais savent), Relation Maître-apprenti.

Voici le 1er film de la série Star Wars !
Le commencement de l’histoire. Le début de la saga qui est devenue un phénomène planétaire.

J’ai déjà vu ce film un nombre de fois incalculable mais j’ai décidé de le revoir. Pour être honnête cela faisait longtemps que je ne l’avais pas vu et maintenant qu’il est disponible sur Disney+, j’ai sauté sur l’occasion pour le jour spécial de Star Wars (NDLR: 4 mai).
C’était une raison de plus pour me pencher sur le phénomène culturel de Star Wars. Pour ma part, je vais juste me concentrer sur un seul élément : l’intrigue.

1) Que sont les midi-chloriens ?


Maître Qui Gon-Jinn (Liam Neeson) et Anakin ont une conversation après avoir vu le conseil des Jedi. Anakin lui demande ce que sont les midi-chloriens. Dans cette scène, Qui-Gon Jinn dit : « De minuscules organismes présents dans toute cellule vivante (…) Nous sommes en symbiose avec eux (…) L’association réciproquement profitable de deux organismes vivants (…) Sans midi-chloriens, pas de vie et on ne saurait rien de la Force. »

Sur le site de Star Wars wiki, les midi-chloriens sont définis comme une forme de vie intelligente qui viendrait d’une planète au centre de la galaxie où la vie a été créée. Les midi-chloriens peuvent se trouver dans le système sanguin un être vivant et permet de déterminer son affinité à la Force. C’est un champ d’énergie qui relie tous les êtres vivants. Ceux qui ont un nombre important de midi-chloriens ont des capacités exceptionnelles. Dans le monde de Star Wars, ces individus sont séparés en deux groupes principaux : L’Ordre Jedi et les Sith.

2) La jeune Reine Padmé Amidala : charisme et leadership

Dès le début du film, on nous présente une des planètes les plus importantes de la saga : Naboo. Cette planète est dirigée par la jeune reine Amidala, qui à 14 ans doit faire face à une invasion par les séparatistes. C’est elle qui prend la décision de partir de Coruscant quand elle comprend que la tactique de la diplomatie avec les « envoyés » des sénateurs échoue. C’est encore elle qui propose au Sénat galactique de mettre en place une motion de censure contre le Chancelier suprême Finis Valorum. Et enfin, c’est elle qui décide de revenir sur Naboo pour la libérer du joug des séparatistes. Ce premier film donne un aperçu de sa force de caractère et de ses capacités à assumer son rôle pour l’avenir de sa planète et de la République galactique.

Reine Padmé Amidala à Coruscant

Source : https://www.spotern.com/fr/spot/movie/star-wars-episode-i-la-menace-fantome/60337/la-tenue-de-la-reine-padme-amidala-natalie-portman-dans-star-wars-1-la-menace-fantome


3) Présentation du système politique intergalactique

Le Sénat Galactique vote des lois sur des accords commerciaux intra-planètes. Cependant, au Sénat Galactique, les planètes qui participent ne sont pas toutes démocratiques. Par ex : le régime politique de Naboo est une monarchie constitutionnelle dirigé par un souverain élu (Merci Wiki ;)).

Les représentants de la Fédération de Commerce au Sénat Galactique

Source : https://usbeketrica.com/fr/article/le-gouvernement-mondial-dans-la-pop-culture


4) Démonstration de la richesse culturelle de Star Wars

La Guerre des Etoiles prend place… dans les étoiles. Mais ces étoiles sont des planètes avec différents climats (tempéré pour Naboo, tropical pour Tatooine). Au lieu d’avoir un conflit qui se passe sur Terre dans de différents pays, ce sont les planètes qui ont une faune et flore très distincte. Imaginez s’il n’y avait qu’un seul climat sur Terre !

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, chaque planète représente une ambiance. Dans ce premier opus, nous pouvons voir le contraste entre Naboo, une planète qui est en communion avec la nature et Coruscant, une planète-ville industrielle. Le style de Naboo rappelle l’architecture européenne alors que Coruscant rappelle le style nord-américain comme la ville de New York.

La culture présente dans Star Wars est un élément important pour suivre l’action de cette série de films. C’est en créant des planètes avec un écosystème différent que le téléspectateur va se sentir transporter. Il faut créer un choc visuel pour continuer de capter l’attention du public. Ces différents paysages donnent des significations différentes. Naboo est une planète très paisible alors que Coruscant est une planète qui a l’air hostile.


5) Annonce du conflit Sith vs Jedi.

S’il y a le mot Guerre dans le titre du film, c’est qu’il y a forcément un conflit. Mais qui sont les protagonistes ? La réponse à cette question semble évidente. Mais… pas tout à fait. Je m’explique. Il y a toujours d’un côté, les gentils et de l’autre, les méchants. Dans ce film, ce sont les Jedi contre les Siths.

  • Qui sont les Jedi et qui sont les Siths ?

Ces deux groupes étaient autrefois réunis dans une seule communauté croyant en une seule philosophie. Mais un jour, un Jedi décida de découvrir le Côté Obscur pour explorer le potentiel de la Force. Le Haut conseil des Jedi qui étaient contre ce nouveau courant de pensée décida de renvoyer ce Jedi. Mais ce Jedi rebelle a entraîné d’autres Jedi et ils créent ensemble le groupe des Sith. Ce moment dans l’histoire des Jedi s’appelle Les Ténèbres Séculaires et prend place des milliers d’années avant les évènements de la Menace Fantôme.

Les Jedi sont des guerriers croyant dans le côté lumineux de la Force dont le but est de servir et défendre l’équilibre dans la Force. Les Sith utilisent l’émotion et la violence pour arriver à leurs fins. Depuis le temps des Ténèbres Séculaires, ces deux groupes sont en guerre.

Dans la Menace Fantôme, Maître Yoda et Maître Mace Windu savent qui a provoqué la guerre. Mais serait-ce la fin de leurs soucis ? Anakin Skywalker est-il vraiment l’Élu ?

Star Wars

« May the Fourth be with you »

May the Fourth be with you ! Que le 4 mai soit avec toi !

Si vous êtes un fan de Star Wars, vous savez déjà d’où vient cet expression. Pour ceux qui seraient perdus, je vais vous expliquer d’où vient cette phrase et pourquoi c’est un jour spécial pour les aficionados de Star Wars.

May the Fourth be with you est une réinterprétation de la phrase « May the Force be with you » en VO; « Que la Force soit avec toi » en VF. Cette phrase est prononcé par les Jedi, ces chevaliers de l’espace qui combattent pour la Justice et la Paix dans la galaxie (Définition d’un Jedi). Elle est généralement prononcé pour donner de la chance à un Jedi avant une grande épreuve.

Vous comprenez maintenant pourquoi cette phrase est importante dans l’univers de Star Wars.

Mais vous me demanderez, pourquoi cette phrase a été créée ? Comment est-il devenu un tel phénomène repris autour du globe ? J’ai recherché l’origine exacte de cette phrase et cela m’a étonnée !

La première mention de cette phrase n’est pas d’ordre cinéphile mais politique ! En effet, lorsque Margaret Thatcher (ancienne Première Ministre du Royaume-Uni) a pris ses fonctions le 4 mai 1979, son parti a fait publié dans le London Evening News « May the Fourth be with you » pour lui souhaiter bon courage pour la durée de son mandat. Notons que le 1er film Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir est sorti en 1977. Coïncidence ? On peut se poser la question…

Première célébration de Star Wars Day

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à nos Jedi ! La première commémoration du 4 mai = Star Wars Day remonte jusqu’en… 2011 à Toronto, Canada ! Prenant place pendant le festival du Toronto Underground Cinema, les festivités comprenaient : un concours de cosplay, un trivia sur la saga originale, projections des meilleures parodies, de vidéos-hommages, etc… . Le festival arrêta de faire sa célébration en 2013 mais le phénomène a pris de l’ampleur et est aujourd’hui célébrée partout dans le monde.

Note: J’ai moi-même été surprise de savoir à quel point cette célébration est tout à fait récente, ce qui démontre une fois de plus le succès consistent de Star Wars.

En 2012, le groupe Walt Disney rachète Lucasfilms, la société de production des films Star Wars. En 2013, elle reconnaît officiellement le 4 mai, Star Wars Day, dans son calendrier avec notamment des festivités organisé à Disneyland. Avec l’essor des réseaux sociaux, ce jour est célébré partout dans le monde avec le #StarWarsDay #MayTheFourthBeWithYou.

Comment célébrer le jour de Star Wars ?

Personnellement, je n’ai jamais participé au Star Wars Day (parce que c’est tous les jours pour moi).

La manière la plus célèbre de fêter ce jour est de faire un marathon des films. Et c’est une affaire sérieuse puisqu’il y a 9 films dans la saga Star Wars, 11 si on ajoute les films spin-off. Vous ne me croyez pas ? Voici la liste des films :

  • Episode I : La Menace Fantôme,
  • Episode II : l’Attaque des Clones,
  • Episode III : La Revanche des Siths,
  • Solo : A Star Wars Story,
  • Rogue One,
  • Episode IV : un Nouvel Espoir,
  • Episode V : l’Empire contre-attaque,
  • Episode VI : Le Retour du Jedi,
  • Episode VII : Le Réveil de la force,
  • Episode VIII : Le Dernier Jedi,
  • Episode IX : L’avènement de Skywalker

Et vous, comment allez-vous célébrer ce Star Wars Day ?